Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du rouge à l'orange

La réalité est têtue

8 Février 2009 , Rédigé par serge92 Publié dans #Non classé

Bonjour à toutes et à tous,

après mon coup de gueule précédent qui portait sur un détail du débat initié sur la blogosphère concernant la consultation des adhérents du MoDem liée aux élections européennes, il me vient l'envie d'expliciter un peu plus ma position sur la stratégie du mouvement démocrate pour s'installer durablement dans le paysage politique français et réussir a obtenir les leviers qui lui permettront de mettre en application ses idées et principes.

Avant de me lancer dans cette description, il me semble utile de rappeler quelques fondamentaux quant au fonctionnement institutionnel de la France aujourd'hui de façon extrêmement synthétique car je ne suis pas du genre à en faire des tartines pour énoncer des choses simple

 Constat succinct

  • La France est actuellement une démocratie avec un régime républicain de type présidentiel: Le président de la république est garant de la constitution, nomme le gouvernement et peut le remplacer et dissoudre l'assemblée nationale.Il a la haute main sur d'éventuelles procédures de référendum ou la convocation du congrès, pouvoir extrêmement important pour qui a pour objectif de transformer en profondeur un pays.
  • Le gouvernement de notre pays est nommé par le président de la république en fonction des résultats des élections législatives.

 

  • Le mode de scrutin pour les législatives est le scrutin majoritaire uninominal à deux tours ce qui implique que pour espérer obtenir une majorité à la chambre des députés, il faut être en capacité de faire des scores très élevés au 2ème tour dans une majorité de circonscriptions.

 

  • L' élection législative suit l'élection présidentielle de deux mois.
  • N'oublions pas le sénat qui est élu par les élus des différents territoires et n' a pas changé de couleur politique depuis 50 ans.

Conséquences :

Les législatives suivant généralement de près l'élection présidentielle, cela implique que pour espérer obtenir une majorité de députés à l'assemblée nationale, il est quasiment indispensable de gagner l'élection présidentielle car les Français sont généralement assez cohérents pour ne pas désavouer le président de la république juste après l'avoir élu.

De toute manière , même en imaginant que cela se fasse,on en arriverait à une cohabitation qui, du fait des pouvoirs importants du président, bloquerait toute réforme en profondeur comme on a pû le voir par le passé.

Entendez moi bien, je ne fait pas l'apologie de ces modes de fonctionnement institutionnels, je ne fais que les constater.

Cela nous apporte quoi de dire tout ça ?

Cela rappelle simplement une chose elle même simple: Le président de la République est l'élement central de la vie politique française et tout parti qui aurait pour ambition de transformer un tant soit peu en profondeur nos institutions doit avoir comme objectif premier de conquérir ce poste car il ouvre la porte à tout le reste.

Donc quand j'entends ou lis certain-e-s blogu-eurs-euses crier au scandale parce que le MoDem a pour principal objectif de gagner en 2012, je me dis : mais ils vivent dans quel monde tous ces gens là ?

Comment peuvent ils prétendre vouloir changer la réalité s'ils ne comprennent pas les réalités simples d'aujourd'hui ?

Opinions tranchées

 Alors OUI, en tant qu'adhérent du MoDem, j'approuve la stratégie de notre mouvement qui vise en objectif principal à gagner à la présidentielle.

Et OUI je pense que François Bayrou est le plus à même de remplir cet objectif en 2012 donc je considère que tous les efforts des militants doivent tendre vers cet objectif.

Et OUI, François Bayrou est notre chef et il en faut un, parce que la conquête de la présidence implique un leader fort qui connaisse les rouages,les travers et autres chausses trappes de la machine politicienne française et qui soit soutenu par ses militants.Il faut qu'il soit capable de prendre des décisions fortes et parfois d'imposer ses vues y compris à l'intérieur de son mouvement.

Je pense que François Bayrou à toutes ces qualités de convictions, de compétences et une connaissance fine de la politique.

Et les autres scrutins alors ?

Les autres élections (hors présidentielle et législatives) ont aussi de l'importance car elles nous obligent à réfléchir aux problématiques de notre société sous différents aspects (ville, département, région, Europe) car si notre objectif premier est d'arriver à un modèle de société plus équilibré et plus humain, nous devrons aussi gérer le quotidien sur le terrain et pour celà nous devons nous doter de propositions claires et argumentées.

Quand la stratégie porte le rêve.

La réalité implique une stratégie en phase avec l'objectif.

En me baladant récemment sur la blogosphère sur les articles traitant de la consultation des adhérents concernant nos têtes de liste aux européennes, une réflexion m'a quelques peu interpellée:

J'ai lu un certains nombre de personnes se plaindre que l'on ait pas choisit telle ou telle personnalité locale du MoDem comme tête de liste alors qu'elle est super compétente, super active, super sympa, super à l'écoute..etc

Je voudrais rappeler quelques élement simples: Il y a environ 60000 adhérents au MoDem donc même s'il s'agit d'un chiffre extrêmement honorable pour un parti politique, c'est une goutte d'eaux par rapport à la population française ( Environ 60 000 000 soit 1/1000).

 Tout çà pour dire que la personne très certainement formidable que vous connaissez et qui mériterait (je n'en doute pas) d'être tête de liste, n'est pas forcément connue par l'ensemble des citoyens de la circonscription (même si elle a une petit rayonnement départemental).

Ne nous leurrons pas, Les élections c'est un peu comme les matchs de foot: 80% des gens ne s'y intéressent que lors des grandes compétitions. Et dans ces deux cas,ils ont besoin de points de repère pour arriver à se passionner et à se motiver.Ces poins de repère ce sont les gens les plus médiatiques.

Notre objectif étant de conquérir les suffrages de l'ensemble des citoyens (et pas seulement ceux des adhérents ou sympathisants du MoDem), il est stratégiquement logique de mettre en tête de liste la personne compétente la plus connue et médiatique possible afin de servir de repère à des électeurs souvent peu au fait des arcanes de la vie politique.

Il est tout aussi logique ensuite de mettre aux places suivantes les personnes moins connues médiatiquement mais qui ont la confiance des adhérents et les compétences liées au mandat.

N'oublions pas que dans cette élection européenne, notre objectif n'est pas de faire élire tel ou tel personne que l'on aime bien  mais de faire élire le maximum de députés afin de porter nos valeurs au parlement européen. Si pour ça, il faut faire un peu de "people" (mais du "people" compétent bien sûr) pour intéresser nos concitoyens, je pense que le sacrifice est faible par rapport au gai

 Blogs : Démocratie ou monarchie ?

Alors quand j'entends des blogueurs ( j'ai bien dit "des" et pas tous les blogueurs), petits chefs avec leur petite cour d' internautes autour d'eux en train de leur dire à quels points ils sont super intelligents ,beaux spirituels, cultivés, je trouve ça affligeant.

Souvent ces gens là, qui sont par ailleurs souvent très brillants de par leurs connaissances, culture, éloquence, dynamisme..., se posent en recours ou en alternative aux personnalités des instances du MoDem alors que d'un point de vue politique ils n' ont jamais rien démontré, qu'ils ne se sont souvent jamais confrontés eux même au jugement des électeurs.

Ils ont souvent des idées très séduisantes sur le papier mais qui sont à mille lieux des réalités de la vie (y compris politique).

Ces personnes, qui ont une haute idée d'elles mêmes, préfèrent passer leur temps à pérorer sur ce qui va mal (parfois avec raison) sans quasiment jamais trouver quoi que ce soit de positif.

Ils sont généralement incapables de faire des propositions réellement constructives et se contentent de critiquer par le biais de textes joliment ciselés parfois spirituels et souvent agrémentés de citations de grands philosophes sur des propositions extrêmement généralistes qui signifient , si on en garde l'essentiel: Il faudrait que le modem soit plus démocratique, il faut consulter les adhérents tout le temps , les anciens udf sont de grands méchants et les nouveaux sont de grands gentils.

C'est bien de demander plus de démocratie et des consultations à tout bout de champ mais il faudrait aussi que ces gens nous expliquent concrêtement comment tout cela se mettrait en place, de quelle manière il faudrait modifier les statuts et les règlements intérieurs pour arriver à ces avancées. Bref, je souhaiterais que ces personnes me démontrent qu'elles ont fait un travail de fond qui prenne en compte les réalités de terrain.

Mais je pense qu'elles n'en sont pas capables car si elles ont des compétences, du dynamisme, des facilités dans la communication, il leur manque l'essentiel: l'expérience de terrain.C'est cette expérience du terrain qui donne la légitimité et par là même la capacité à convaincre et à faire passer ses idées.

Vous allez me trouver vieux jeu mais j'ai une conception assez simple des choses à ce niveau là: Pour prétendre jouer les premiers rôles, il faut avoir fait ses preuves.

Je ne crois pas à la légende du sauveur suprême venant de je ne sais où qui résoudrait tous les problème comme par magie.

De l'utilité de l'écoute et du rassemblement

Dernière remarque concernant ces frange de blogueurs: ils ont souvent beaucoup de mal à accepter que l'on puisse ne pas être d'accord avec eux et quiconque ose émettre une remarque ou ( horreur!) une critique se voit vertement etrillé par le monarque et ses courtisans

Je rappellerai à ces gens là une formule célèbre de François Bayrou: Quand on pense tous la même chose, c'est que l'on ne pense plus rien.

Alors ne prenez pas la mouche à chaque remarque ou critique que l'on vous fait. Au contraire, utilisez les pour cerner les faiblesses que vous pourriez avoir et progresser. Accepter la critique et les idées des autres, c'est aussi accepter que l'on est pas parfait et que l'on peut commetre des erreurs.Ca me semble sain et permet de garder l'esprit ouvert.

La fermeture d'esprit mène à la division, l'ouverture d'esprit , elle, mène au rassemblement.

Je pense qu'au MoDem on a plus besoin de rassemblement que de division.

Conclusion

Je dis donc à tous ces blogueurs aux grandes ambitions: Lâchez le clavier et venez dans la vie réelle vous frotter aux réalités de la politique.

D'abord comme militant de base à distribuer du tract, discuter avec les gens, coller des affiches, participer aux réunions locales et participer aux activités dans vos sections.

Et si vous avez vraiment du talent, vous progresserez et gagnerez la légitimité que vous permettra de donner du poids à vos idées.

Si vous vous contentez de ronchonner sur vos blogs en boudant dans votre coin, ne venez pas vous plaindre de ne pas être pris aux sérieux.

Sur ces bonne paroles, je vous souhaite à toutes et à tous un excellent week end

Partager cet article

Commenter cet article